Interview d’Hélène Fournier, formatrice en communication écrite

1. Depuis quand travailles-tu avec ABIS et qu’est-ce qui te plait dans ce partenariat?

Je suis reconnaissante et fidèle à ABIS car c’était la première société à m’ouvrir ses portes. Ma carrière de formatrice a débuté en effet avec ABIS en 2009 et perdure.
Dans ce partenariat, c’est la variété d’animations sur le même thème qui m’anime. J’interviens aussi bien avec des Universités, des mairies ou des CG ( Conseil Général) qu’avec des entreprises ou des particuliers.
L’orientation actuelle d’ABiS m’offre de nouveaux horizons, avec des experts issus de milieux différents (coachs systémique, PNL, médiateur-ice, musicien-ne…) et bien encore à découvrir…qui ouvrent la voie de la formation.

2. Quel est ton meilleur souvenir d’intervention ?

Beaucoup de bons souvenirs résonnent et confirment ma place en ce lieu. Les questionnaires d’évaluation de formation sont les premiers garants de la satisfaction des clients et de la prestation dispensée; quel bonheur d’avoir répondu aux attentes et plus…
« Je me suis réconcilié avec l’école »;  » je suis décomplexée et ose commettre des erreurs »….
Lorsque j’effectue plusieurs stages sur un même site et que les anciens stagiaires me saluent et m’appellent par mon prénom, j’apprécie le souvenir qu’ils ont de nos rencontres!

3. Et le pire?…

Je me souviens encore d’un stagiaire misogyne qui a passé sa demi-journée à chercher des failles dans La formatrice. La véracité des accords grammaticaux dictés par L’Académie française (majoritairement masculine) et La bienveillance des autres stagiaires présentes! mémorable et tellement formateur!

4. Qu’as-tu envie de développer avec ABIS et pourquoi?

Les échanges féconds sur des thèmes abordés par des coachs ou des formateurs venus de sphères hétéroclites me procurent l’envie de développer mon thème. Lorsqu’on travaille avec un client, on s’attache forcément, entre autre, aux objectifs: savoir-parler , savoir- écrire, savoir- communiquer, savoir- être, savoir- agir ou interagir, savoir……
TOUT a donc un lien étroit avec le ou les langages en action.
Développer, c’est donc partager, associer, relier et mettre en commun chaque discipline pour l’épanouissement des clients et des formateur-ice(s).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *